Home / Actualité / LES IVOIRIENS CHAMPIONS DES MARIAGES ET DIVORCES POLITIQUES ?

LES IVOIRIENS CHAMPIONS DES MARIAGES ET DIVORCES POLITIQUES ?

d6cb500e745f16b4d2c97f60d05a46ad_XLLe débat politique ivoirien s’est enrichi ces dernières semaines.
La mise sur fonts baptismaux du RHDP (Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix) et du retrait du PDCI (Parti Démocratique de Cote d’Ivoire) du processus de la création du même RHDP vient à la une de tous les débats politiques partout dans le pays.
Dans cette ambiance politique, l’ivoirien lambda n’a de cesse de s’interroger sur ce qui adviendrait les jours à venir.
Pourtant, pour tous ceux qui suivent de près ou de loin l’actualité de ce pays, il est un fait aussi bien réel que singulier : la plupart des partis politiques de ce pays ont à un moment donné de leur existence scellé entre eux des mariages.
Mieux, depuis la mort du président Félix Houphouët BOIGNY, les accessions à la magistrature suprême ont la plupart résulté de mariages politiques avec des conjoints d’aspirations plus ou moins concordantes.
A l’analyse, il ressort que ces conjoints de ces alliances circonstancielles ont toujours eu des antécédents de divorces politiques, et que ces mêmes alliances ont toutes connu prou ou peu de temps après la même fin.
On se rappellera qu’en 1994, après que la parole lui ait été refusée lors d’un congrès extraordinaire du PDCI, Gorges Djeny KOBENAN a signé son divorce avec ce parti avant de créer quelques mois plus tard le RDR (Rassemblement Des Républicains).
On se rappellera aussi que la création en1995 du Front Républicain dans une alliance entre le Rassemblement Des Républicains (RDR) et le Front Populaire Ivoirien (FPI) est venue recomposer la cartographie politique du pays jusqu’aux évènements de 1999.
Le filigrane des virements et revirements politiques post indépendiste ne s’est pas arrêté là. En effet, en 2000, après que le Front Républicain ait volé en éclats sans que l’observateur ne sache si son objectif a été atteint ou pas, le pays enregistrait la création d’un autre Front, dit Front Patriotique au sein duquel se retrouvaient le FPI et le PDCI.
05 ans plus tard, précisément le 18 mai 2005, un autre mariage était scellé entre le PDCI, le RDR, l’UDPCI, le MFA et l’UPCI et baptisé RHDP.
Tout récemment le 08 aout 2018, à moins de 03 mois des municipales et régionales, et 02 ans des présidentielles, le PDCI annonce son retrait du RHDP et indique sa libre disposition à se coaliser avec toute autre formation politique pour ces joutes électorales.
Ces nombreux virements, et revirements en un temps si record, ne feraient-ils pas des hommes du pays d’Houphouët BOIGNY, des champions des mariages et des divorces politiques, en plus de leur distinction de champion dans la production du binôme café/cacao ?
Avec ce rythme, il est indéniable que dans les jours, semaines ou mois à venir, ces champions atypiques viendraient annoncer encore d’autres mariages ou divorces .
Des mariages et divorces politiques ont eux seuls détiendraient le secret.
Seulement si………
Bon début de semaine à tous
Source: Page F/B Galxie Koneabdoulaye

About Redaction

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*